La génération Macron

En poursuivant nos efforts de mobilisation, de conviction et de rassemblement, Emmanuel Macron a une réelle chance de réussir ce que nous appelons de nos vœux, depuis longtemps : la recomposition de notre paysage politique autour des progressistes réformateurs de notre pays.

Après avoir justement affirmé que les différences au sein des vieux partis de gauche et de droite sont aujourd’hui beaucoup plus fortes et importantes que le rapport droite/gauche, qui a rythmé notre vie politique depuis 50 ans, Emmanuel Macron y a répondu en créant une nouvelle force politique, une nouvelle forme de rassemblement central. Le mouvement En Marche était né.

  • Ce n’est pas avec les vieux outils d’analyse politique que l’on parviendra à comprendre le chemin parcouru, depuis un an, par cette nouvelle famille politique.
  • Ce n’est pas à l’aune des ralliements successifs de personnalités de la gauche, de la droite et du centre que l’on arrivera à classer l’homme qui porte cette dynamique.
  • Ce n’est pas en essayant de peser les éléments de notre projet que l’on parviendra à fixer notre place sur un échiquier politique dépassé.

En Marche est la simple émergence d’une nouvelle génération composée de profils venant d’horizons différents, rassemblés autour d’un homme et d’un projet, déterminés à refuser la reconstitution des schémas du passé et animés par le pragmatisme, ce que certains appellent aussi, tout simplement, « le bon sens ».

En totale cohérence avec la volonté forte d’Emmanuel Macron, nous réaffirmons que l’essentiel à nos yeux n’est pas d’où l’on vient, mais bien là où nous allons ensemble « Avec Macron ». Refuser la (re)constitution de chapelles est l’une des garanties du succès de notre projet.

En totale cohérence, Emmanuel Macron a rappelé par un message ferme et sans équivoque, la manière dont il veut constituer sa majorité et son gouvernement : uniquement des candidatures En Marche, pas de double appartenance, aucun ancien ministre, une équipe rajeunie venant essentiellement de la société civile.

Dans les quatre prochaines semaines qui nous séparent du premier tour, et au-delà des tentatives qui viseront à vouloir nous classer à droite ou à gauche, nous ne cesserons de rappeler que nous sommes les acteurs de cette recomposition, la seule véritable offre d’espoir pour notre pays.

Nous sommes La Génération Macron.

Jean-Bernard GAILLOT
Société civile – Conseiller politique – La Droite Avec Macron

Cédric LECOMTE-SWETCHINE
Société civile – Adjoint au maire du 17ème arrondissement de Paris – Les Démocrates Avec Macron

Sylvain MAILLARD
Société civile – Elu du 9ème arrondissement de Paris – Porte-parole d’Emmanuel Macron

Jessica PERNICENI
Société civile – En Marche

Erwan TOULLEC
Société civile – Elu des Yvelines – En Marche – Président du Club France République 

Appel à voter pour Emmanuel Macron

Club France Republique Logo

 

Les primaires passent, les sondages se succèdent et une réalité politique s’affirme : de plus en plus de nos concitoyens expriment une très forte volonté de changement.

Les Français ne souhaitent pas reconduire les sortants. Ils défient chaque jour davantage la classe politique traditionnelle. Ils manifestent leur volonté de  renouveler massivement leurs élus, notamment lors des prochaines élections présidentielles et législatives.

Désormais, plus que jamais, un grand changement est possible. Il a rarement paru aussi proche.

  • Les passe-droits, les petits arrangements entre amis, les accords d’appareil, les reniements ont assez exaspéré les électeurs. Lorsqu’en plus, ces pratiques se conjuguent avec une mauvaise gestion, du gâchis et des dépenses inutiles, la détermination des électeurs à renverser la table pourrait les amener à conduire l’irréparable. Nous avons la ferme conviction que l’argent du contribuable doit être géré avec plus de discernement. Nous devons en finir, aussi, avec l’endettement et les projets mal maîtrisés.
  • Nous devons gouverner dans la transparence et l’équité, favoriser l’initiative et l’innovation, libérer la société tout en protégeant les plus fragiles (seniors, personnes en situation de handicap, , etc.), apporter le dynamisme et la convivialité, en un mot, insuffler ce nouvel élan que vous espérez tant.
  • Pour redresser notre pays il est temps de dépasser les vieux clivages traditionnels entre la gauche et la droite pour réveiller la France et imposer les meilleurs talents, toutes ces femmes et tous ces hommes qui, dans toutes les sphères de notre société, agissent, bougent, créent.

Mais peut on imaginer un instant que notre système politique se réformera de lui même alors qu’il est tenu par une classe politique usée et qui n’entend pas scier la branche sur laquelle elle est assise ? Comment bouger la France quand la représentation nationale ne représente qu’elle même ?

Il est clair que rien ne sera possible si le futur Président de la République n’est pas capable de renouveler profondément notre personnel politique.

Tout dépend de nous, mais en 2017 tout dépendra surtout de vous. Mobilisons-nous pour faire gagner la France !

Le Club France République, comme je m’y suis engagé depuis plusieurs années, restera uni et mobilisé pour imposer ses vues lors des prochaines élections.

Face à l’ampleur de ces enjeux, après plusieurs mois de réflexion et d’analyse, le Club France République, Club politique de droite, a décidé de prendre ses responsabilités et d’apporter son soutien à la candidature d’Emmanuel Macron car il incarne pour nous l’ouverture d’esprit, l’intelligence et la modernité.

Il s’est également engagé à promouvoir de nouveaux talents, à faire confiance à la société civile, à sortir des clivages archaïques et à imposer une nouvelle génération politique.

Recréer les conditions de la confiance entre les gouvernants et les gouvernés est un préalable prioritaire. Emmanuel Macron l’a compris et portera, comme Président, une espérance nouvelle pour la France.

Je m’adresse à tous ceux qui aiment la France et qui souhaitent en finir avec cette classe politique ancienne et carriériste.

J’appelle toutes les forces vives de notre pays, ceux qui refusent l’immobilisme et le conservatisme, la confiscation du dialogue et l’inefficacité chronique, tous ceux qui veulent réveiller notre société à s’engager à nos côtés auprès d’Emmanuel Macron.

J’appelle à la mobilisation.

Il nous reste peu de temps pour imposer le vrai changement et pour faire gagner la France. Je veux, avec mon équipe, m’y consacrer de tout mon cœur et de toutes mes forces.

J’ai confiance en vous. Vous pouvez avoir confiance en moi.

Erwan Toullec

Président du Club France République.